MESSAGES

Jeudi Voir Grille

Tout au long de la période des vacances, LA ROSE DES SABLES vous propose "LA PLAYLIST DE LA ROSE DES SABLES" et des REDIFFUSIONS D…

Lire la suite

Toute la chanson française, des plus grands classiques à la nouvelle scène désormais sur TSF98 de 9h00 à 10h et de …

Lire la suite

Dès lundi 3 octobre, le meilleur de la Pop et du Rock chaque jour entre 17h10 et 18h sur TSF98 dans Vibrations Musicales - Les Légendes …

Lire la suite

A partir du lundi 3 octobre, les playlists de TSF 98 évoluent, Nouvelle programmation musicale chaque jour de 15h00 à 18h00 ré…

Lire la suite

STRICTLY HIP HOP (Mardi 21h - 23h) : Koni Dee partage avec vous sa passion du Hip Hop. Au menu : des sélections pointues de rap …

Voir l'émission

VU D'ICI (13h10) En direct : Le magazine de la rédaction de TSF 98 propose des débats et des interviews sur le monde assoc…

Voir l'émission

Jamais utilisé la saison dernière en Ligue 1, Chaker Alhadur a trouvé un nouveau point de chute en se faisant prêter à Châteauroux (Ligue 2). Dans la foulée, Christopher Operi, qui évoluait les années précédentes en équipe réserve, s’est engagé au sein du même club. Ces dernières années, de nombreux joueurs ont suivi la même trajectoire. Avec quel succès ?     Mêmes couleurs, fut un temps même maillot ou presque (Châteauroux est habillé par Nike, comme Caen l’était avant, et a eu quelques fois une tunique semblable avec une saison de décalage), et mêmes joueurs. Caen et Châteauroux partagent un certain nombre d’éléments, que le mercato actuel confirme plus qu’il infirme. Deux Caennais ont rejoint les rangs castelroussins, un en prêt et l’autre comme transfert définitif. Chaker Alhadhur, lié à Caen jusqu’en 2019, et Christopher Operi, qui n’avait pas été conservé par le club normand, perpétuent une certaine tradition…     Ils sont partis en 2016…   Cheick Traoré, arrière droit. En mal d’arrières droits, le Stade Malherbe regrette peut-être d’avoir fait partir celui-ci. Cheick Traoré, 22 ans, sort d’une très grosse saison en National et s’est engagé pour cinq ans en faveur de Guingamp. L’En Avant l’a prêté dans la foulée à Châteauroux, où il découvrira la Ligue 2. D’après L’Équipe, le jeune homme était également suivi par l’AS Monaco, sûrement le meilleur dénicheur de talents en France. Stagiaire-pro à Caen pendant deux ans, durant lesquels il évoluait en CFA 2, le natif de Paris avait été prêté à Avranches (National) lors de sa troisième année de contrat. Il était ensuite libre de tout contrat au moment de sa signature en Berry l’année dernière. Châteauroux aura assurément été un tremplin pour lui.   Alexandre Raineau, arrière gauche. Bien sûr, on ne présente plus Alexandre Raineau, 31 ans, arrivé à Caen en 2003 au sortir de l’INF Clairefontaine et resté jusqu’en 2016. En fin de contrat, l’arrière gauche souvent gentiment moqué par ses propres supporters a fini par quitter son club de (presque) toujours. Comme d’autres, c’est Châteauroux qui lui a tendu la perche en 2016. Alexandre Raineau, passé de Ligue 1 (7 matchs en 2015-2016) à National, a disputé 23 rencontres de championnat. Et a connu une nouvelle montée. A priori, sa signature là-bas fut une bonne chose.     Il est parti en 2015…   Yannick M’Boné, défenseur central. Mine de rien, le Camerounais de 24 ans nous ramène presque dans une autre époque, celle où Franck Dumas était aux commandes du Stade Malherbe. Arrivé à Caen à 18 ans, il avait signé un contrat professionnel de trois ans. Yannick M’Boné y a fait quelques apparitions avant d’être prêté en National à Fréjus Saint-Raphaël (National). Il a pris du temps de jeu et du galon avant de rejoindre Châteauroux à l’été 2015. Le défenseur ou milieu défensif y a fait plus que son trou avec 34 matchs la première saison, 32 matchs la suivante et même un statut de capitaine ! Avec une montée à la clé, l’ancien caennais exploite parfaitement son passage à la Berrichonne.     Il est parti en 2012…   Emeric Dudouit, milieu défensif. Le pur normand, né à Coutances en 1991, avait résilié son contrat avec Caen pour signer à Châteauroux. Ses trois années là-bas ont pourtant été compliquées, même si la dernière fut plus remplie que les deux précédentes (quatorze matchs en deux ans, 18 ensuite). La Ligue 2 était peut-être arrivée trop tôt. Emeric Dudouit a ensuite rebondi aux Herbiers (National), avec plus de réussite. Il s’est engagé la saison dernière avec l’AFC Tubize en deuxième division belge, disputant 23 matchs en 2016-2017. Pas sûr que la Berri ait été son meilleur choix de carrière.   Ils sont partis en 2011…   Thibault Moulin, milieu axial. Formé à Caen, passé par Châteauroux, et buteur contre le Real Madrid en Ligue des Champions : Thibault Moulin est celui qui a la meilleure trajectoire parmi ces joueurs passés de Caen à Châteauroux. Le milieu de terrain axial, 27 ans, est monté en puissance petit à petit. Il avait été prêté à Châteauroux en 2011, y disputant 33 matchs (cinq buts). Son passage réussi avait incité les dirigeants casteleroussins à vouloir le conserver, en vain. Thibault Moulin est retourné à Caen, y a marqué en Ligue 2, mais ne s’y est pas imposé. Le Flérien est alors définitivement parti, pour Clermont d’abord, puis la Belgique (Waasland-Beveren) et enfin la Pologne. Thibault Moulin joue au Legia Cracovie depuis un an. Il a signé pour quatre ans. L’ancien international espoir est champion de Pologne dès sa première année là-bas. Il a aussi disputé la Ligue des Champions, brillant face au Real en phase de poule (3-3, un but et une passe décisive). Pour l’anecdote, Steeven Langil (à Caen en 2009-2010) évolue lui aussi au Legia Cracovie. Romain Inez, défenseur. Né à Caen, passé pro à l’âge de 20 ans, il a refusé une prolongation de contrat avec son club formateur en 2011 pour signer à Châteauroux. De là à laisser penser qu’une puissance supérieure attire les Caennais vers la Berrichonne ? La question restera en suspens. Romain Inez qui, il est vrai, jouait peu à Caen (mais prenait beaucoup de cartons jaunes), a passé une seule année à Châteauroux. Il y a joué 17 rencontres. Son passage à Metz, entre 2012 et 2014, fut bien plus réussi. La suite étonne : Botev Plovdiv (Bulgarie), Petrolul Ploiesti (Roumanie) et Seraing (troisième division belge). Romain Inez a 29 ans. 

Lire…

En quête d’un arrière droit, poste où aucun des seconds couteaux n’a convaincu durant la préparation, le Stade Malherbe tient son premier choix ! Frédéric Guilbert, dont le prêt de six mois la saison dernière avait totalement convaincu, est transféré définitivement dans son club formateur à en croire L'Équipe. Il avait repris la préparation avec les Girondins de Bordeaux. Le joueur de 22 ans va s’engager pour trois ans. Le mercato caennais est peut-être proche d’être bouclé, puisqu’il reste au minimum une recrue à intégrer, dans le secteur offensif.

Lire…

Il y a un an, Edgard Ceccarelli était promu arbitre de haut niveau, devenant le plus jeune élément de sa catégorie. À 24 ans, le Caennais a gravi un échelon supplémentaire en intégrant la Ligue nationale de basket. Il évoluera désormais en Pro B.   « Edgard à vous, cet arbitre est pressé », titrait-on il y a un an en évoquant l’évolution d’Edgard Ceccarelli dans le monde de l’arbitrage français. Si on n’oserait pas exploiter une deuxième fois le jeu de mot contestable, on pourrait en revanche maintenir l’affirmation qu’il englobe. Edgard Ceccarelli a franchi une étape de plus. Après une belle saison, marquée notamment par les playoffs de Nationale 1, il le voilà promu en Pro B. « C’était intéressant d’arbitrer en playoffs parce qu’il a fallu élever son niveau de concentration, afin de maîtriser l’environnement et l’intensité, qui était vraiment différente. On ressentait l’enjeu. J’ai travaillé dur à l’aide de mon tuteur Nicolas Maestre et de mon entourage proche. »   La saison prochaine, les exigences monteront encore d’un cran. « Je n’ai pas le droit à un temps d'adaptation. Je dois être prêt d'entrée pour prendre les bonnes décisions sur le terrain. Les acteurs se moquent que j'ai 24 ou 58 ans. Je ne pense pas à la Pro A mais seulement à m'imposer le plus rapidement dans la division auprès des acteurs, joueurs et nouveaux collègues, et être performant sur les rencontres qu'on me donnera (que ça soit Pro B, NM1 ou Ligue Féminine). »   Edgard Ceccarelli est désormais l’arbitre normand évoluant au plus haut niveau depuis la récente retraite de Carole Delauné. Pas de pression, mais une vraie fierté. « Je ne renie pas mes origines ! » Mais ce que le jeune homme de 24 ans, c’est « le plaisir d'évoluer dans ma passion, pour laquelle j'investis beaucoup de temps et d'énergie ».   Pour lire ou relire le portrait d'Edgard Ceccarelli (août 2016)

Lire…

Le CB Ifs construit son effectif 2017-2018 dans la discrétion, puisqu’aucune recrue n’a encore été officiellement communiquée par le club. La première arrivée connue a été annoncée par son agence Sports Management. Il s’agit de la jeune Kanelle Mahobah, née à en 1998, qui évoluait la saison dernière à Toulouse.   Issue du centre de formation, elle n’a fait que quatre apparitions en Ligue 2 (aucun point inscrit pour 3’46 passées sur le terrain en moyenne) dans une équipe très solide. Le reste du temps, elle jouait avec l'équipe réserve en Nationale 2. Meneuse ou arrière, elle mesure 1,67 mètre. 

Lire…

Les Photos

Contactez Nous

TSF 98
(Contact web)
  • 325 - Centre Commercial, Quartier des Belles Portes 14200 Hérouville Saint Clair contact@tsf98.com
  • 09.54.60.60.00