Les informations en direct de Radio France Internationale.

Voir l'émission

VU D'ICI (13h10) En direct : Le magazine de la rédaction de TSF 98 propose des débats et des interviews sur le monde assoc…

Voir l'émission

Les Conquérants ont décroché à Bordeaux (1-5) leur cinquième victoire consécutive. En grande forme, les Caennais sont revenus à quatre points de la première place dans un haut de tableau très dense. Théo Fontanille, buteur à Bordeaux, fait le bilan de la phase aller.   Théo, vous semblez avoir gagné à Bordeaux avec une certaine maîtrise… C’est un match qu’on a gagné avec un bon résultat. C’est un bon résultat sur le plan comptable parce que les trois points étaient primordiaux, autant pour ne pas se faire lâcher par le wagon de tête que pour éloigner nos poursuivants. Le championnat commence à être coupé en deux entre les cinq premiers et les cinq derniers. C’était donc hyper-important de gagner. Le résultat ne reflète pas forcément la physionomie du match. Notre gardien a fait un gros match et on a eu un peu de réussite. C’était un match serré que ce que le score laisse à penser.   C’est votre cinquième victoire de suite. Vous montrez beaucoup de solidité face aux équipes moins bien classées que vous, en-dehors du faux-pas contre Épernay que vous avez rattrapé devant Rethel… On montre au championnat entier qu’il faudra compter sur nous pour la suite. Le seul hic de la saison a été le déplacement à Épernay, qu’on n’avait peut-être pas abordé de la meilleure des manières. On s’est bien rattrapé en enchaînant cinq victoires. On finit la phase aller sur une bonne note, place à la coupe samedi prochain contre Ris-Orangis (premier de N1, ndlr).   On assiste à un gros resserrement en tête, ce championnat est vraiment indécis… Les résultats sont très serrés, on a vu pas mal de 8-7, de 7-6… Dans les cinq premières équipes, tout le monde peut battre tout le monde, et tout le monde a battu tout le monde. C’est super intéressant, notamment en vue des phases finales. Il va falloir être bon.   On a le sentiment que le championnat s’homogénéise. La densité moyenne s’élève. Il y a des équipes qui ont bien recruté comme Grenoble, Angers, Garges… Rethel a toujours eu une équipe solide. Nous avons très bien recruté nous aussi, sans joueurs étrangers. Avant, Rethel dominait les débats, en championnat notamment. Les autres équipes ont réussi à trouver un effectif plus homogène. Ça ne peut que faire du bien au championnat.   La cinquième place que vous occupez actuellement vous convient-elle ? À l’heure actuelle, peu importe le classement qu’on occupe. Ce sont les points qui sont importants. On est content d’avoir enchaîné 15 points d’affilée. La place aura un rôle primordial à la fin de la saison régulière. Finir cinquième serait une grosse déception. L’objectif est de terminer troisième ou quatrième pour pouvoir recevoir les matchs retour en playoffs.   Cela veut dire qu’il faudra faire une seconde phase encore meilleure, surtout contre les adversaires directs (Caen a perdu contre Garges et Angers, mais a battu Grenoble et Rethel) ? Ce sera dur de réitérer l’exploit à Rethel, par contre on va recevoir Grenoble, Épernay chez qui on a perdu et Garges où on avait également perdu. Il y aura des matchs hyper-importants à la maison et deux déplacements très compliqués à Angers et Rethel. Il va falloir au moins une surprise sur les deux. La phase retour sera palpitante, avec une troisième ou une quatrième place à aller chercher.   Dans le jeu, êtes-vous satisfaits ?   Sans vouloir être trop perfectionniste, il reste encore des paliers à franchir. On n’a pas totalement passé le cap. Nos trois lignes se doivent de bien jouer en même temps si on veut faire des gros coups en phase retour. On n’arrive pas à avoir cette densité au niveau de l’équipe entière. On peut le faire car chaque ligne l’a déjà fait, mais à des matchs différents. 

Lire…

Handball. Guidel-Queven 25 – 27 Troarn, 8ème journée de Nationale 3. Rassuré par le match nul obtenu contre Rouen le week-end précédent, Troarn a confirmé son net regain de forme en s’imposant à Queven samedi soir. Encore emmenées par une Élodie Grall prolifique (13 buts), les Troarnaises ont bien fini la rencontre.   Devant en début de match, sans toutefois réaliser de break, les Troarnaises ont vu leurs adversaires revenir et prendre les commandes en fin de première période (12-11, 30’). « La première mi-temps a été très équilibrée, souligne Aymeric Grout. Aucune des deux équipes n’a réussi à prendre un avantage convenable pour se mettre à l’abri. De notre côté, on a fait une première période très moyenne. On a mis trop de temps à rentrer véritablement dans le match. » Si le score est resté très étriqué au retour des vestiaires, chaque équipe se rendant coup pour coup, l’entraîneur troarnais a bien plus apprécié la prestation de ses joueuses. « On a attaqué cette seconde mi-temps avec beaucoup plus d’envie. Cela nous a réussi. Notre défense était mieux en place, nous avons enfin pu récupérer des ballons et revenir dans le match. Nous avons fait douter Guidel qui, par la suite, a perdu énormément de ballons. »   Le match a pourtant été longtemps indécis, même si les Bretonnes n’ont plus mené une seule fois dans les treize dernières minutes (18-17, 47’). Troarn a assuré sa victoire à trois minutes de la fin (22-26, 57’). « Les filles ont gagné grâce à leur motivation et leur envie de confirmer le bon résultat du week-end précédent », salut Aymeric Grout. Troarn remonte à la huitième place du classement grâce à cette deuxième victoire de la saison, la première pour Aymeric Grout comme coach principal. Place désormais à une trêve d’un mois, en championnat, puisque la prochaine rencontre n’est programmée que le 13 janvier contre Roz Hand’Du 29.     Troarn : Balland 2, Bastaraud 3, Gauvert, Grall 13, Lebarbanchon 1, Ratsimba 2, Verger 1, Vilus 5. GB : Delacotte (14 arrêts).

Lire…

Les locomotives du sport caennais n’ont pas spécialement brillé, puisque le Stade Malherbe, le Caen Basket Calvados, le Caen Handball et l’USO Mondeville ont perdu, mais le train a quand même avancé. Le HCC fait un bond au classement, le RSHC se rapproche du podium, et la route continue en Coupe de France pour les footballeuses de Caen et les volleyeurs d’Hérouville…     FOOTBALL   Ligue 1 Le Stade Malherbe a concédé une défaite qui lui laisse des regrets à Toulouse (2-0). Les Caennais ont encaissé le but fatal deux minutes après avoir trouvé la barre par Jordan Nkololo, décidément pas en veine. Caen est neuvième d’un championnat toujours aussi dense… Lire le compte-rendu   National 3 Oissel revient à égalité de points avec Saint-Lô après sa courte victoire sur Pacy-Ménilles (0-1). Les Saint-Lois, auteurs d’un match nul contre Quevilly, gardent les commandes. Le carton de la 11ème journée a été réalisé par Mondeville contre Avranches (6-1). Le flop est encore à mettre à l’actif de Malherbe, battu 1-0 par Bayeux ? Victoires également de Gonfreville, troisième, contre Évreux (1-0) et de Rouen, sixième, contre Alençon (1-0). Heureusement que Mondeville est venu mettre des buts dans cette journée bien terne…   Régional 1 Comme pour quatre équipes de National 3, un but a suffi à l’ASPTT Caen pour prolonger son impressionnante série tout en haut du classement de R1. Les PTT ont battu Deauville 1-0. Victoires également de Tourlaville face à Pointe-Hague (4-1) et de Cherbourg à Coutances (2-3). Flers et la MOS n’ont pu se départager (0-0).   Coupe de France féminine L’Avant Garde Caennaise a su se montrer patiente pour finalement éliminer Amiens 2-0, dimanche. Un doublé de Floriane Gaudry a fait la différence dans ce match bien maîtrisé par les locales. Caen retrouve les 32èmes de finale de la Coupe de France ! Lire le compte-rendu     FUTSAL   Division 2 Grosse, très grosse performance de La Guérinière ! Souvent en difficulté offensive avant de recevoir le deuxième de D2, le club caennais a infligé une défaite 10-4 à Furiani. Caen est cinquième. De son côté, Hérouville a résisté en vain au leader Acces, s’inclinant 4-3. Hérouville est huitième, un point seulement devant l’avant-dernier Champs.     BASKET   Coupe de France féminine Peu motivé par l’échéance, Mondeville n’a pas franchement combattu pour décrocher une place en quart de finale de la Coupe de France face à Lyon. Les Mondevillaises, auteures pourtant d’une entame parfaite, ont perdu 35 ballons et se sont fait sortir pour deux points : 57-59. Lire le résumé   Pro B À l’inverse, le Caen Basket Calvados a raté son début de match à Saint-Chamond. Le résultat a toutefois été le même avec une défaite 74-64. Les Caennais attendent impatiemment le retour de BJ Monteiro, dont l’absence s’est à nouveau fait cruellement ressentir. Lire le résumé Lire l’interview d’Ibrahima Sidibé   Nationale 1 féminine Ifs a retrouvé le sourire en s’imposant 70-52 devant Le Poinçonnet après trois défaites consécutives. Cette victoire, qui doit beaucoup aux 26 points d’Anaïs Deyres, replace les Ifoises près du milieu de tableau. Lire le compte-rendu   Nationale 2 féminine La marche était trop haute pour le centre de formation de l’USO Mondeville, battu de vingt points au Stade Français (77-57). Face au leader, Mondeville avait fort à faire. Les jeunes mondevillaises reculent à la huitième place.   Nationale 3 masculine Peut-être mal remis de sa défaite contre les PTT, le Caen Nord s’est très lourdement incliné à Rennes, pourtant en milieu de tableau (84-54). Le Caen Basket Calvados a également perdu, un peu plus logiquement, chez le leader Montivilliers (70-59). Tout continue de rouler en revanche pour l’ASPTT Caen, deuxième et vainqueur de la lanterne rouge Évreux (75-81).   Nationale 3 féminine Statu quo en tête de la Nationale 3 puisque Douvres continue de gagner, mais Pacé aussi. Les Douvraises ont battu Orvault 63-71. Ifs confirme son regain de forme face au CEP Lorient : 53-40. Ifs rejoint ainsi le top 5, alors que Douvres est deuxième.     HANDBALL   Proligue Un petit but fait encore le malheur des Vikings ! Caen a concédé sa cinquième défaite consécutive contre Dijon : 23-24. Rageant ! Les Caennais reculent au dixième rang et commencent à inquiéter, même si le jeu produit semble en progression. Lire le résumé Lire l’interview d’Alexandre Aguilar   Nationale 1 féminine Face à une équipe d’Issy-les-Moulineaux qui pouvait s’appuyer sur ses valeurs fortes, puisque la première ne jouait pas, Colombelles n’a jamais été vraiment en mesure d’y croire (28-22). Les Colombelloises souffrent toujours de l’absence de leur buteuse Marie Gagez.   Nationale 2 masculine Les dix buts de Samuel Goupillot, 17 ans, n’auront pas suffi à Gien. L’équipe réserve du Caen Handball s’incline 29-26 chez le troisième de N2. Après un bon début de match, les Caennais ont subi la domination adverse, malgré l’égalisation à quinze minutes de la fin. Caen est septième.   Nationale 3 féminine Le match nul contre Rouen, qui a atomisé Saint-Lô 34-17, était porteur de victoire ! Troarn s’est imposé 25-27 une semaine plus tard à Queven. Toujours emmenées par Élodie Grall (13 buts !), les Troarnaises ne s’étaient pourtant déplacées qu’à neuf. Elles sont désormais huitièmes.     HOCKEY/GLACE   Division 1 Propre ! Le Hockey Club de Caen s’est imposé avec la plus grande autorité à Cholet (0-5). Steven Kuhn, par deux fois, Gabriel O’Connor, Scott Brannon et Mackenzie Keirstead ont marqué les buts caennais. Quentin Papillon, lui, n’en a encaissé aucun. Caen fait un bond gigantesque au classement en se retrouvant huitième, donc virtuellement qualifié pour les playoffs.     ROLLER-HOCKEY   Ligue Élite Le RSH Caen est toujours aussi serein ! Les Conquérants sont toujours aussi cinquièmes également, mais à quatre points désormais des trois équipes de tête. Caen a battu Bordeaux 1-5 avec des buts d’Enzo Renou (x2), Théo Fontanille, Lucas Discazauw et Antoine Sentenac.     FLOORBALL   Nationale 1 Mission accomplie pour Caen ! Les Caennais ont même ajouté à leur victoire sur Tourcoing un joli carton offensif (7-1). Ils ont ensuite perdu le lendemain face à Wasquehal, champion de France en titre, en livrant toutefois une belle bataille (3-5).     RUGBY   Elite 2 – Armelle Auclair Le match de l’Ovalie Caennaise à Grenoble a été reporté pour des raisons climatiques.   Fédérale 3 Quelle déception pour le Stade Caennais ! Certes, le match nul 12-12 contre Rueil n’est pas une défaite, mais il en a vraiment le goût. Fortement pénalisés par des décisions arbitrales totalement à l’envers du jeu, les Caennais se sont fait rejoindre dans les ultimes secondes de la rencontre. Ils méritaient mieux. Les playoffs seront désormais plus difficiles à accrocher.     VOLLEY   Coupe de France   Hérouville poursuit sa route en Coupe de France grâce à sa victoire 3-0 à Chateaudun ! Les Hérouvillais, un peu à la peine en championnat, se qualifient pour le troisième tour.

Lire…

Patrice Garande ne sait pas encore le onze de départ qu’il alignera à Monaco, demain (21h05), dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, mais il n’a pas eu besoin de beaucoup se casser la tête pour composer son groupe de 18 joueurs. Beaucoup d’éléments manquent à l’appel.   Des absences à la pelle, en effet, puisqu’on dénombre pas moins de huit forfaits. Julien Féret et Youssef Aït Bennasser, tous les deux touchés à la cheville et tous les deux amenés à reprendre l’entraînement mardi, vont dégarnir le milieu de terrain axial caennais. Yoël Armougom, qui souffre d’une entorse de la cheville, est également out. Pour lui aussi, la reprise est programmée jeudi. Vincent Bessat a besoin d’une semaine complète d’entraînement pour poster à nouveau au groupe pro. Hervé Bazile sera avec lui à l’entraînement de l’équipe réserve, demain. Les deux seront avec l’équipe première à partir de jeudi. Jeff Louis, qui a joué avec la réserve samedi contre Bayeux, souffre du genou. Rien de bien méchant a priori puisqu’il avait terminé la rencontre. Plus grave et dommageable est la blessure de Romain Genevois, qui a « un trou assez profond au genou près du tendon rotulien ». Sauf bonne surprise, l’année 2017 est terminée pour lui. Il ne reprendra qu’en janvier. Enfin, Mouhamadou Dabo s’est reblessé.   Dans ce contexte, presque tous les joueurs aptes sont convoqués en Coupe de la Ligue. Il ne reste que  Matthieu Dreyer, le troisième gardien, Valentin Voisin et Jordan Leborgne. En revanche, Florian Le Joncour a été convoqué. On note également le retour de suspension d’Adama Mbengue.     Le groupe : Samba, Vercoutre – Guilbert, Da Silva, Djiku, Le Joncour, Mbengue – Deminguet, Diomandé, Sankoh, Delaplace, Peeters, Avounou – Repas, Nkololo Kouakou, Rodelin, Santini. 

Lire…

Vidéo Voir Tout

Les Photos

Contactez Nous

TSF 98
(Contact web)
  • 325 - Centre Commercial, Quartier des Belles Portes 14200 Hérouville Saint Clair contact@tsf98.com
  • 09.54.60.60.00